Le Grammage,

C’est un poids (des grammes) par mètre carré qui définit l’épaisseur d’un tissu et sa densité. Plus il est important et donc plus le tee-shir est épais. C’est un excellent repère pour évaluer la qualité d’un tee-shirt, mais  pas le seul paramètre à prendre en compte.

La qualité finale dépendant également de la qualité du coton et du tissage.

 

Mais pour résumer voici une présentation des différents grammages que l’on trouve sur le marché.

– Entre 125 et 140g/m² :

Ce sont les tee-shirts les plus fins et nous avons un tee-shirt extrêmement léger, idéal par temps de canicule. Mais s’il vous aide à passer la canicule, es-ce que lui le passera? En effet il est probable qu’à la fin de l’été, voire au bout d’un ou deux lavages, il ressemble à peu près à votre chiffon qui vous sert à faire les poussières. Nous avons là un produit bas de gamme.

– Entre 145 et 155g/m² :

Il s’agit du modèle standard que l’on trouve dans le commerce du prêt-à-porter. C’est le produit milieu de gamme. Pas à à l’abri d’une mauvaise surprise, mais globalement vous pouvez espérer garder vos tee-shirts au moins une année dans un état tout à fait correct.

– Entre 160 et 200 g/m² :

Il s’agit des produits haut de gamme en matière de tee-shirts qui exigent la meilleur qualité de matière et de tissage. La tenue est excellente et la résistance au temps optimum.

C’est dans ce grammage que nous aurons un bien meilleur tombé, de face comme de dos. Ce qui est d’autant plus important pour un tee-shirt avec visuel.

Ces remarques sur le grammage sont exactes à qualité de coton égale et à méthode de tissage identique.

Nos tee-shirts sont 100% coton et le grammage est de 160g-165G/m2, ce qui correspond à un grammage idéal pour un t-shirt 100% coton (comprit entre 160 et 200 g/m2). Avec une densité plus importante, le tee-shirt serait trop chaud pour l’été, et avec une densité plus faible il résisterait moins bien dans le temps.

Le Tissage,

L’autre caractéristique essentielle pour définir la qualité d’un tee-shirt est le mode de confection du tissu. Deux grandes tendances se dégagent dans le coton textile.

Le tissu « cardé » et le tissu « peigné ».

– Le « cardé » utilise des fibres courtes agglomérées par jet d’air. Le fil obtenu est épais et faiblement lié, rendant le touché rugueux et donc moins confortable sur la peau. Plus la fibre est courte, plus il est difficile de faire tourner les fibres dans le fil sans avoir de petites extrémités qui rendent le tissu rêche.

L’avantage étant purement économique, car beaucoup moins cher que d’autres méthodes. La qualité d’un t-shirt peut en pâtir. Des fils d’entrée de gamme.

– Le « peigné » est confectionné à partir de fibres longues, Le peignage a pour but d’enlever un maximum de fibres courtes pour ne garder que les plus longues et fines, l’assemblage en est facilité : des fibres plus longues peuvent être filées en un fil plus fin. Ces fils peuvent ensuite être plus étroitement liés, ce qui rend le tissu plus fort, plus doux et plus durable et le rendu est beaucoup plus soyeux et brillant et permettant de créer le fil ring-spun.

 Le contact sur la peau est plus doux et la tenue au lavage bien supérieure. Le coût est plus élevé bien entendu.

Le grammage et le tissage Jersey garantissent une bonne tenue dans le temps, et le coton peigné assure un véritable confort sur la peau.

pour infos:

. Jersey: La maille classique des t-shirts: il s’agit d’une maille et non pas d’un tissage. Pas de chaine et de trame donc (pas comme les chemises): un seul fil est tricoté avec une aiguille (comme un pull).

Le jersey est une maille avec deux faces: l’une lisse et l’autre avec des mailles à l’envers. La surface lisse en fait un support idéal pour les imprimés.

Enfin, il est extensible dans les deux sens. Par contre, il se replie sur lui-même: c’est pour ça qu’on utilise des bords côtes notamment au col.

. Côtelé: Les tee-shirts en jersey utilisent des encolures en côtes: elles sont confectionnées en alternant des mailles à l’envers et à l’endroit. Cela donne un  aspect côtelé des deux côtés: ces côtes tiennent à plat et sont extensibles en largeur.

. Flammé: la maille est irrégulière car on utilise des fils d’épaisseurs différentes, le rendu est beaucoup plus brut

. Coton peigné: la matière est passé à la brosse pour éliminer les bouloches et avoir des fibres longues et droite, pour un tissu à la fois plus solide et doux (vu ci-dessus)

Les Finitions

Col: largeur et col de propreté

 

L’ASSEMBLAGE

– Le modèle homme présente un Assemblage « tubulaire »

Les fils sont tissés dans un long tube, puis coupés en section selon la taille souhaitée. Cette méthode, efficace est reconnue.

– Le modèle femme présente un Assemblage « coupé et cousu »

La couture latérale signifie que le t-shirt a été confectionné à partir de panneaux séparés pour l’avant et l’arrière. Ils sont ensuite cousus ensemble verticalement le long des côtés. La plupart des modèles féminins sont fabriqués avec des coutures latérales et cintrés près du corps.

 

Mini répertoire du Textile

Bord-côte:

Tissu extensible intégré lors du tricotage ou rapporté en confection. Nécessaire pour obtenir de très belles finitions. Il est parfait pour réaliser les tailles, les emmanchures et les encolures des vêtements.

Par exemple: côte 1×1; côtes 1×2; côtes 2×2

Coton jersey

Tricot de coton présentant un endroit et un envers distincts, léger et souple, reconnu pour son confort.

Tissu lavé aux enzymes

Procédé non chimique qui consiste à traiter la maille par des micro-organismes qui érodent les excès de fibre et apporte ainsi au tissu de la netteté et un toucher très doux.

Coton Belcoro ®

Les fils de coton certifiés Belcoro ® bénéficient d’un tricotage avec tension régulée qui apporte une grande régularité des points et une pureté au tissu présentant par conséquent une surface plus lisse.

La teinture est aussi mieux répartie et donc plus stable et d’une durabilité bien plus importante.

Polyester

Fil résistant, souple à très bonne mémoire thermique, résistant au froissage et d’entretien facile.

Elasthanne et Spandex

Fils à haute élasticité et d’une grande résistance à l’allongement. Ils permettent aux vêtements de mieux suivre les mouvements du corps et de conserver longtemps leur forme et leur taille initiales. Contribuant à une plus grande liberté de mouvement, ils apportent tenue longue durée, confort et résistance au froissage.